Roger Rabbit : test d’animation (1983)

Post image of Roger Rabbit : test d’animation (1983)
Filed in à la une , animation , Les films qui n'existent pas 11 comments

Bien avant de devenir l’énorme succès de l’année 1988, Qui veut la peau de Roger Rabbit ? a passé quelques années en development Hell à Hollywood. Si Disney met une option sur le livre avant même sa parution en 1981, le film nécessite de relever plusieurs paris techniques très complexes. Pour preuve, en 1983, dans une émission spéciale de la chaîne Disney Channel, Backstage at Disney, fut diffusé quelques tests d’interaction Live – Animation, où Paul Rebens prête sa voix à Roger Rabbit.

D’après cet excellent article sur Mouseplanet, le documentaire proposait d’autres séquences tests, invisibles à l’heure actuelle.

The Backstage at Disney that aired in April 1983 was part of the Disney Studio Showcase series exclusive to the Disney Channel. This episode was hosted by Disney historian John Culhane and covered some of the Disney projects that were in preparation including Something Wicked This Way Comes, Baby and Tim Burton’s Vincent that also included a glimpse into his Hansel and Gretel.
It also included a brief look at “Who Framed Roger Rabbit” with Van Citers, Giamo and Sturdivant in a room filled with sketches (such as Roger in a trenchcoat and hat like Dick Tracy and several sketches of Jessica in a variety of expressions and wardrobe) on the storyboards and some rough animation. On the door to the room was even a rough poster for the film with silhouettes of Eddie and Roger in a pool of light. (…) There were two rough scenes shown that combined live action and animation and were shown in black and white. (…) One featured an animated Cleaver, a big 7-foot barrel-chested policeman confronting a live-action Eddie Valiant played by Pete Renoudet, who had done a variety of voices for the Disney Company including the voice of Captain Nemo in the 20,000 Leagues Under the Sea attraction at Walt Disney World and Henry the Bear in Country Bear Jamboree as well as some live-action roles including the pilot in Lt. Robin Crusoe, U.S.N. In the scene Renoudet wears a battered trenchcoat and has a trimmed black mustache and beard. On the hardcover of the original edition of Who Censored Roger Rabbit, there is a picture of author Gary Wolf in a trimmed black beard and mustache as Eddie Valiant. (…) The second scene showed Jessica Rabbit, looking like a young Lauren Bacall with a tight sweater and flowing hair, trying to seduce Valiant while he is seated at a bar.

Le film sort en Blu-Ray le 24 avril en France avec les mêmes bonus que l’édition dvd. Inédit en vidéo, le documentaire I Drew Roger Rabbit, produit en 1988 s’intéresse au réalisateur de l’animation Richard Williams. Un document rare, produit en Angleterre pour Thames TV, et qui revient sur son travail sur le film mais également The Thief and the Cobbler, son film inachevé, auquel un documentaire vient d’être consacré.

A voir : Le Making of Roger Rabbit et le secret de Toonville
A voir : Test CGI pour Roger Rabbit 2.

Posted by Jerome   @   15 février 2013 11 comments

11 Comments

Comments
fév 15, 2013
16 h 28 min
#1 hansolo :

3eme succès de Zemeckis, servi par une BO d’un Silvestri en grande forme; incontestablement une des plus grandes réussites publiques et critique de Disney dans cette periode « Waking Sleeping Beauty » ;)

fév 15, 2013
22 h 33 min
#2 garibaldi :

Il est d’ailleurs étonnant (et je m’en réjouis par ailleurs) que Roger Rabbit ait échappé aux suites, suites de suites etc…
Comme quoi ça ne devait pas être si facile à faire ;-)

fév 16, 2013
17 h 44 min
#3 Denis_48 :

« What do ya mean, NOT A CHANCE??? »

fév 18, 2013
10 h 48 min
#4 Format35 :

Je crois que si le film n’a pas eu de suite, cela est dut en partie à des problèmes de droits d’auteur sur les différents cartoons.

fév 18, 2013
22 h 05 min
#5 hansolo :

Ah ???
pourtant, Disney avait bien du payer les droits d’auteur pour le premier film … cela ne l’a pas empêché d’être largement bénéficiaire …

fév 19, 2013
3 h 16 min
#6 Fansolo :

R.R. a eu droit à des suites sous forme de mini-cartoons diffusés avant d’autres longs métrage Disney (ils sont présents sur le DVD). Le pitch est à chaque fois le même : Roger doit surveiller Baby Herman qui se met fortement en danger en forêt, à la fête foraine, etc… Ce dernier à Luna Park est particulièrement réussi. Quelques courtes prises de vue « en réel » terminent les épisodes.
Je crois vraiment que c’est l’obstacle technique, long et coûteux, qui a rebuté Disney pour la mise en chantier de « vraies » suites même si j’avais lu à l’époque qu’on ne voulait pas trop que le lapin fasse de l’ombre à la souris…
En tout cas vos trouvailles sont toujours aussi excellentes, Jérôme !

fév 19, 2013
14 h 06 min
#7 Format35 :

Bah il me semble que Disney n’a pas entièrement tous les droits. En tout cas, en ce qui concerne les droits d’exploitation des personnages dans les parcs d’attraction, c’est un vrai casse tête.

Mais je peux me tromper. Ce n’est pas un sujet sur lequel je me suis longuement penché.

Author fév 19, 2013
14 h 14 min
#8 Jerome :

le film est une coproduction Touchstone (Disney) et Amblin (Spielberg). Au-delà du défi technique qui a refroidi les volontés de faire une suite, le fait que Spielberg crée en 1994 Dreamworks avec un ancien de Disney (Katzenberg)a compliqué la donne. un court-métrage a d’ailleurs été annulé suite à ça. Dessins ici : http://toontownantics.blogspot.fr/2011/06/hare-in-my-soup.html

fév 20, 2013
4 h 30 min
#9 Fansolo :

Whaoh le design Tex Avery d’enfer ! Dommage pour ce court métrage…

fév 22, 2013
8 h 55 min
#10 Juledup :

Et il ne faut pas oublier que RR était un succès miraculé : le budget avait explosé (Zemeckis estime d’ailleurs que c’est la seule fois qu’un de ses films lui a échappé), et tout le monde lui prédisait un échec surtout qu’à l’époque l’animation était en très mauvaise posture. Donc retenter le coup n’est pas chose évidente pour tous les artisans de ce film.

fév 22, 2013
15 h 46 min
#11 hansolo :

je pense que les budgets de Milo sur Mars et, dans une moindre mesure, de Beowulf lui ont aussi échappé …

Leave a Comment

Previous Post
«
Next Post
»
Delighted Black designed by Christian Myspace In conjunction with Ping Services   |   French Teacher Jobs   |   Maths Teacher Jobs