Les Diables en dvd chez BFI

Post image of Les Diables en dvd chez BFI
Filed in à la une , censure , dvd , Making of et documentaire , scènes inédites 16 comments

On ne l’attendait plus, Les Diables, réalisé en 1971 par Ken Russell va enfin connaître une édition dvd digne de ce nom. L’un des films les plus sulfureux de l’histoire du cinéma a connu de nombreux problèmes avec la censure et la Warner qui a produit le film a toujours eu du mal à assumer cette production, annulant une première sortie dvd en 2008, retirant le film d’iTunes trois jours après sa commercialisation en 2010. Ce n’est d’ailleurs pas Warner qui sortira le film mais le British Film Institute, au Royaume Uni le 19 mars 2012 dans une édition deux dvds. Mais Warner n’a pas autorisé le BFI à sortir la version restaurée en 2004 et Uncut de 111 minutes, mais seulement le montage classé X anglais de 108 minutes.

Pourtant, les scènes coupées et notamment celle dite du “viol du Christ” étaient présentes dans « Hell on Earth« , un documentaire de 48 minutes, produit par Mark Kermode en 2002 pour Channel Four et qui revenait sur la distribution houleuse du film. Mais les premières informations laissent entendre que le documentaire repris sur le dvd serait une version expurgée du montage vu sur Channel Four. Voici plusieurs captures issues de la diffusion Channel Four. Le documentaire est par ailleurs visible sur Youtube (voir en fin d’article). A lire aussi une interview récente de Ken Russell sur le site du Gardian.

D’autres suppléments sont annoncés sur cette édition qui fera date, même sans la présence de la version intégrale aujourd’hui perdue. Car le montage diffusé sur Channel Four et projeté encore en avril dernier en Angleterre n’est qu’un montage réintégrant les scènes coupées mais sans les coupes imposées en 1971 par le BBFC et considérées comme perdues. En tout cas, cette édition fait beaucoup mieux que le dvd sorti en Espagne et qui inclut le montage R, conforme au montag américain. Dommage cependant qu’aucun Blu-Ray ne soit proposé.

• DVD premiere presentation of the original UK ‘X’ certificate version
• Newly filmed introduction with director Ken Russell
• Audio commentary with Ken Russell, Mark Kermode, Mike Bradsell and Paul Joyce
Hell on Earth (Paul Joyce, 2002, 48 mins): documentary exploring the film’s production and the controversy surrounding its original release
Director of the Devils (1971, 21 min): documentary featuring candid Ken Russell interviews and unique footage of Sir Peter Maxwell Davies recording his celebrated film score
• Original on-set footage with commentary by editor Mike Bradsell
Amelia and the Angel (Ken Russell, 1958, 30 mins): Ken Russell’s short film, a delightful mix of religious allegory and magical fantasy
• Original UK trailer
• Original US trailer
• Fully illustrated booklet featuring new essays and notes from Mark Kermode, Craig Lapper (BBFC), Sam Ashby and others

Posted by Jerome   @   12 novembre 2011 16 comments

16 Comments

Comments
nov 12, 2011
15 h 35 min
#1 garibaldi :

j’ai du me créer un compte youtube pour accéder au documentaire, c’est bien la première fois que je découvre qu’il existe une section ”adulte” sur youtube… Je me suis dit et bien, ça doit être gratiné comme film… Je n’ai pas été déçu ! Les quelques extraits m’ont suffit. Ce n’est pas pour moi, le personnage du Père Barre (chapeau à l’acteur soit dit en passant) m’a révulsé.
A noter lorsque l’on est ainsi connecté en mode adulte, les liens vers d’autres vidéos sont gratinés de chez gratinés… Merci bien mais non, je préfère le côté ”soleil” de Youtube (^_^)

nov 12, 2011
15 h 39 min
#2 garibaldi :

je précise : je ne doute pas une seule seconde de la ”puissance” de cette œuvre cinématographique, la violence ou la folie voire l’hystérie y est dépeinte avec à la fois une ”poésie” et une crudité totalement maîtrisés par Ken Russel mais je dis juste que cela ne correspond pas à mes habitudes ou goûts cinématographiques.

nov 14, 2011
16 h 16 min
#3 jackmarcheur :

je ne connais pas le cinéma de Ken Russel, mais vu le com de Garibaldi, ça ne me donne pas envie non plus car moi aussi je prefere des films plus légers (j’ai regardé hier soir Hotesse à tout prix et j’ai bien rigolé avec la délicieuse Gwyneth (aie pas sur la tete ! ça fait mal!^^) !

nov 14, 2011
16 h 35 min
#4 KiK :

Je me souviens des Diables. Je devais être au lycée à cette époque lors de la diffusion sur Arte. Le film m’a moins paru extrême dans ses images (on n’est pas dans un Guinea Pig) que plus osé dans le saccage joyeux et frénétique des symboles exposés.
A-t-on d’ailleurs des informations sur le cut diffusé à l’époque ? Il me semble avoir conservé la VHS.

nov 14, 2011
19 h 31 min
#5 garibaldi :

Heu… Guinea Pig, est-ce encore du cinéma ou un objet qui n’existe pour satisfaire, je ne sais d’ailleurs quel type de plaisir, de certains ? (Sans rire, je me demande ce qui peut motiver quelqu’un a avoir ”envie” de voir ça ???)
Sinon, Je suis d’accord avec KiK, Ce n’est pas tant les images qui me choquent que le sous-texte psychologique.
Je m’explique, j’ai vu sur les liens youtube adjacents au doc, quelques longs extraits du film et ce qui rebute c’est justement le jeu ”trop puissant” des acteurs : Celui qui joue le Père Barre incarne le rôle avec une telle exaltation qu’il fait peur, non pas comme lorsque l’on voit un acteur qui ”joue” à faire peur mais comme un ”vrai” homme totalement habité par le rôle et donc fou (dans son genre)… Honnêtement, je ne sais pas comment on arrive à sortir d’un rôle comme ça ?!? Sans parler de Vanessa Redgrave, je pense que même en tant qu’actrice, la scène de la ”question” n’a pas du être une partie de plaisir…

Peu de scènes me dérangent de part cette limite que je ne sens plus entre le travail d’acteur et l’état psychologique dans lequel se plonge un homme ou une femme pour ”incarner” son personnage… Il me vient un autre exemple de ce type de performance qui me met très mal à l’aise : http://www.youtube.com/watch?v=eAZJwvLJ53Y

nov 14, 2011
19 h 34 min
#6 garibaldi :

Dans ma phrase précédente il fallait lire :

Peu de scènes me dérangent de part leur contenu graphique mais plus de part cette limite que je ne sens plus entre le travail d’acteur et l’état psychologique dans lequel se plonge un homme ou une femme pour ”incarner” son personnage… Il me vient un autre exemple de ce type de performance qui me met très mal à l’aise : http://www.youtube.com/watch?v=eAZJwvLJ53Y

nov 16, 2011
10 h 40 min
#7 jackmarcheur :

mais euh ton lien : c’est terrifiant !!! adjani est completement … too much dedans !!!

Author nov 23, 2011
11 h 34 min
#8 Jerome :

Mise à jour de l’article avec le visuel du dvd

nov 28, 2011
10 h 48 min
nov 29, 2011
17 h 16 min
#10 Arch' :

A noter que Ken Russell est décédé le 27 novembre dernier.

Un site de référence sur le bonhomme : http://www.iainfisher.com/russell.html

nov 29, 2011
17 h 23 min
#11 Arch' :

Désolé Cédricman j’ai posté trop vite…

nov 30, 2011
23 h 06 min
#12 Godrod :

Au secours les comms des moralisateurs du tube et des anti Guinea pig…

Le film semble avoir été diffusé sur le sat il y a peu, quelqu’un aurait il des infos sur le cut proposé??

R.I.P Ken Russell

jan 23, 2012
13 h 15 min
#13 elphege :

c’est du méga lourd!! hallucinant

Trackbacks to this post.
Leave a Comment

Previous Post
«
Next Post
»
Delighted Black designed by Christian Myspace In conjunction with Ping Services   |   French Teacher Jobs   |   Maths Teacher Jobs